Home  :  Information Center  :  Calendar  :  Details of an activity

Subscribe
Calendar*
Did you know that...?*

Releases and Speeches*

Publications*
Useful links

* IN FRENCH ONLY


TARGETED SECTORS



Filière Santé et Nutrition

When:

Octobre 2004

Where:

Québec
   

SIAL Paris 2004

Christine Côté, chargée de développement, filière Santé et Nutrition sera présente au SIAL de Paris qui se tiendra du 17 au 21 octobre prochains. Le SIAL Paris est le rendez-vous mondial des transformateurs agroalimentaires et utilisateurs d’ingrédients : plus de 1580 exposants et de 65 000 visiteurs sont attendus.

SIAL Paris est également très révélateur sur les tendances de consommation et sur l’innovation alimentaire mondiale. D'ailleurs, une section spéciale est réservée aux innovations incluant Le Centre d’Expertise Ingrédients et Additifs !

Si vous désirez obtenir des informations particulières sur les tendances de votre secteur, les nouveautés, les fournisseurs potentiels, l'identification de partenaires commerciaux, les rencontres avec des contacts d’affaire pour validation de leur intérêts ou tout autre besoin, veuillez communiquer avec Christine Côté, PÔLE QCA, au (418) 564-9190, courriel : [email protected]

------------------------------------------------

Tendances en innovation alimentaire


Développement de produits

Plus que jamais l’axe Santé et Nutrition s’avère un incontournable. Nous vous présentons ici les 5 axes de recherche au cœur de l’innovation du développement de produit.

1) Exploiter les possibilités offertes par les nouvelles technologies

  • à titre d’exemples; l’utilisation des propriétés extraites des aliments par les nouveaux procédés de filtration ou encore par modification des propriétés fonctionnelles de certaines fractions protéiques dans la mouvance des formulations, les techniques de séchage, la zéodratation, etc. Les centres de valorisation des aliments, les universités et les centres de recherche sont de bonnes sources d’information relativement aux innovations.

2) Travailler les formulations pour s’adapter aux tendances de consommation

  • en matière de sécurité alimentaire, il serait bon de remplacer la matière grasse hydrogénée par une matière grasse non hydrogénée, exempte d’acides gras trans.
  • répondre aux objectifs santé sans altérer les qualités organoleptiques intrinsèques du produit.
  • L'obtention de nouvelles saveurs et de nouvelles textures demeurent un axe d’innovation privilégié. Des études sur le comportement des ingrédients dans les produits sont également tendance.

3) Valoriser des ressources jusqu’ici sous-exploitées

  • les algues en sont un parfait exemple. En effet, elles offrent un gros potentiel en matière d’antioxydants mais aussi de fibres.

4) Tirer parti des coproduits

  • peaux et pépins de nombreux végétaux (tomates, raisin, etc.) s’avèrent par exemple d’une grande richesse en micronutriments.

5) Mieux connaître nos aliments pour mieux formuler

  • créer ou améliorer les tables de composition et améliorer les méthodes de dosage.

Source : Magazine Process, juin 2004

 

Les 5 tendances en innovation des procédés de transformation

1) Meilleure maîtrise des procédés

  • systèmes intelligents, ex : analyse en ligne (sondes de température, analyse des teneurs en gras, eau et protéine), capteurs optiques, etc.
  • utilisation de nouveaux indicateurs, ex : potentiel oxydo-réducteur
  • modélisation des équipements par MFN ( Mécanique des Fluides Numérique ou Inra de Theix)

2) Se rapprocher du «home made», préservation des qualités organoleptiques

  • procédés plus doux (ex : travail à basse pression)
  • suppression des additifs
  • optimisation des procédés de décontamination alternatifs, ex : micro-ondes
  • accompagnement des étapes de refroidissement, congélation, décongélation.

3) Productivité et évolutivité

  • amélioration des rendements ex : cuisson sous-vide
  • extension des gammes pour très petites et très grandes productions
  • machines plus polyvalentes, compactes et amovibles.

 Accessibilité, nettoyage

  • simplification des machines, structure dépouillée, meilleure accessibilité.
    Tout doit contribuer à faciliter le nettoyage et limiter les risques de développement bactérien.

5) Respect de l’environnement

  • optimisation des technologies, diminution de la facture énergétique
  • alternatives technologiques (ex : nouvelles méthodes de filtration ou de production de froid).

Process - juin 2004

Christine Côté, chargée de développement, filière Santé et Nutrition, PÔLE QCA, (418)) 564-9190, courriel : [email protected]

Comments . Send this page . Add to favorites  .  Print this page
All rights reserved, PÔLE Québec Chaudière-Appalaches