Accueil  :  Centre d'information  :  Calendrier  :  Détails d'une activité

Abonnement
Calendrier
Saviez-vous que ?

Communiqués et discours

Publications
Liens utiles


SECTEURS CIBLES



Filière Plastiques et Matériaux composites

Quand :

Octobre 2004

Où :

Québec
   

Huit parcs éoliens gaspésiens qui auront d’importantes retombées

L’édition du 16 octobre dernier du journal Les Affaires faisait état de la mise en service de huit parcs éoliens, totalisant 990 mégawatts, en Gaspésie. Le projet est évalué à près de deux milliards de dollars.

En vertu de l’appel d’offres, chaque projet doit atteindre un contenu régional minimal oscillant de 40 à 60% au fur et à mesure que l’électricité sera livrée à Hydro-Québec Distribution. Toutefois, une question se pose : ce contenu régional obligatoire et les incitatifs fiscaux seront-ils suffisants pour assurer le développement et, surtout, le maintien d’une industrie éolienne en Gaspésie? Des usines seront mises sur pied pour construire les éoliennes, et ce, jusqu’en 2012, mais rien ne garantit qu’elles resteront en Gaspésie par la suite.

Source : Les Affaires, 16 octobre 2004

 

Amiantit : le plus gros tuyau en fibre de verre au monde

Avec des tuyaux de polyester armé de fibre de verre d’un diamètre pouvant aller jusqu’à 4000 mm, Amiantit est la seule compagnie au monde à proposer un produit d’une telle taille.

Pour sa production, Amiantit utilise la technologie Flowtite, qui a l’avantage de faire des produits plus forts, plus durables et plus résistants à la corrosion, ce qui garantit une performance à long terme des systèmes d’opération, notamment en réduisant le besoin en matière d’inspection et de maintenance périodique.

Amiantit est l’unique détenteur de brevet pour la technologie Flowtite, le plus important procédé technologique dans la production de tuyaux de polyester armé de fibre de verre. Ces tuyaux sont utilisés, entre autres, dans les canalisations d’eau potable et d’eaux usées, dans les pipelines pour les usines de traitement des eaux usées, pour les usines de dessalement ainsi que pour plusieurs applications industrielles.

Source : www.jeccomposites.com

 

RadTech forme un groupe sur les composites

RadTech, la seule association professionnelle nord-américaine vouée à l’avancement des technologies de durcissement aux ultraviolets, a récemment étendu ses activités en formant un groupe de discussion sur les composites. Le groupe a pour mission de favoriser l’adoption de la technologie UV dans l’industrie des composites par l’éducation, l’information, l’aide et la promotion auprès d’industries variées telles que l’automobile, l’aérospatiale, les équipements de sport, les produits ménagers ainsi que les industries marinière et militaire.

Le durcissement aux ultraviolets a certes fait ses preuves en tant que substitut à d’autres méthodes plus traditionnelles pour préparer les composites en résine et les couches de gel. Il permet un durcissement plus rapide, des économies matérielles, une réduction significative des résidus et des émissions dangereuses reliées aux procédés de durcissement traditionnels.

Source : www.jeccomposites.com

 

Des compagnies s’unissent pour développer des pales de turbine en thermoplastique

GAOTH TEC Teo, d’Irlande, a signé un accord de coopération avec la compagnie japonaise Mitsubishi Heavy Industries et la compagnie américaine Cyclics Corp afin de développer des pales de turbine en composite thermoplastique pour les installations éoliennes à grande échelle.

Les pales seront produites à partir d’une résine (CBT resin) de Cyclics, ce qui permettra la production de la première pale de turbine recyclable au monde. La possibilité de pouvoir recycler les quelque 19 tonnes de matériaux de pales par turbine d’éolienne moyenne est sans précédent dans l’industrie, selon Cyclics.

Source : www.reinforcedplastics.com

Sophie Pépin, chargée de développement, filière Plastiques et Matériaux composites, tél : (418) 571-8779 - Courriel : [email protected]

Commentaires . Envoyer cette page . Ajouter à vos favoris  .  Imprimer cette page
Tous droits réservés, PÔLE Québec Chaudière-Appalaches