Accueil  :  Centre d'information  :  Calendrier  :  Détails d'une activité

Abonnement
Calendrier
Saviez-vous que ?

Communiqués et discours

Publications
Liens utiles


SECTEURS CIBLES



Filière Plastiques et Matériaux composites

Quand :

février 2005

Où :

Québec
   

MfgQuote : il est toujours temps de s’inscrire !

Près d’une dizaine d’entreprises de la filière Plastiques et Matériaux composites ont assisté au petit déjeuner d’information sur le programme d’appels d’offres en ligne MfgQuote, le vendredi 3 décembre dernier. Sophie Pépin, directrice du développement des affaires pour la filière a expliqué comment PÔLE Québec Chaudière-Appalaches (QCA) met à la disposition des entreprises de la filière un large réseau d’opportunités d’affaires.

Si vous n’avez pu assister à la rencontre, mais désirez obtenir plus d’information sur le projet MfgQuote mis de l’avant par PÔLE QCA, et sur comment y adhérer, veuillez communiquer avec Sophie Pépin, au (418) 571-8779.

 Prix Galea de la plasturgie 2005

Votre entreprise connaît un succès commercial depuis quelques années, et vous aimeriez que vos efforts soient récompensés ? Faites valoir vos réalisations au sein du secteur des plastiques et des composites en soumettant la candidature de votre organisation dans l'une ou les trois catégories des Prix Galea de la plasturgie 2005.

Les dossiers de candidatures seront analysés par un comité de jury indépendant dont le président pour l'année 2005 est Monsieur Germain Bélanger de la compagnie Bélanger.Com.

Les noms des lauréats seront dévoilés lors de la 8e édition du Gala de la plasturgie le samedi 16 avril 2005, où près de 400 décideurs du milieu de la plasturgie se donnent rendez-vous chaque année.

Date limite pour la remise des dossiers : le vendredi 18 février 2005.

Détails et informations

 

PPG enregistre une hausse de ses bénéfices

La compagnie PPG de Pittsburg rapporte un bénéfice net de 183 millions de dollars US au quatrième trimestre 2004, ce qui pousse la valeur de l’action à 1,06 dollars.  Pour l’année 2004, le bénéfice se situe à 683 millions de dollars pour des ventes atteignant $9,51 milliards.

Le volume des ventes de fibre de verre ont augmenté de 3% soit d’une valeur de 13 millions $ et les gains résultant de l’amélioration du processus de fabrication, de l’augmentation des ventes et à la réduction des frais reliés aux paiements de bénéfices sociaux s’élèvent à plus de 17 millions $.  Cette augmentation vient contrebalancer, et même surpasser la baisse associée à des prix de vente plus bas, aux coûts d’inflation et à la hausse des coûts de l’énergie.

Les autres départements de PPG, soit ceux du revêtement et des produits chimiques ont eux aussi connu une forte croissance.

Selon Raymond W. Leboeuf, chef de la direction de PPG, la performance de l’entreprise est principalement due à des hausse de volume d’affaires inscrites dans toutes ses secteurs d’activités, une hausse des prix de vente au sein de sa division de produits chimiques et une amélioration de ses processus de fabrication.  Ils ont ainsi réussi à récolter des marges plus importantes malgré les augmentations du coût de la matière première et de l’énergie.
 
Source : PPG Industrie

 

Le marché du vent prend son envol

Le nombre d’installations de parcs éoliens aux États-Unis atteindra cette année des sommets records. Cette croissance est attribuable à la décision de prolonger l’application  d’un crédit à la production d’énergie (PTC).Ce nouvel incitatif permet de bénéficier d’un crédit de 1,8 cent/Kwh pour utiliser de l’électricité provenant de l’énergie éolienne.

Selon l’Association Américaine de l’énergie éolienne (AWEA), la majorité des participants en provenance de l’industrie affirment que 2005 sera une meilleure année prédisant même que la production excèdera 2500MW.

Profitant de cette tendance à la hausse, la compagnie espagnole Gamesa prévoit construire une usine de fabrication de pales pour les éoliennes au South Park Industrial Complex en Pennsylvanie.  Selon le chef de la direction de Gamesa, les États-Unis connaîtront la plus forte croissance de production d’électricité à partir d’éoliennes au cours des prochaines années.  

Terres d’accueil pour les entreprises du plastique
En même temps que les entreprises du domaine du plastique s’établissent de plus en plus hors des grands centres californiens ou new-yorkais, de nouvelles grappes d’entreprises émergent dans des villes comme Salt Lake, Tucson, Fayetteville, et même au Canada. De nombreuses compagnies profitent ainsi d’avantages liés à des coûts d’opération moins élevés.

Dans une étude comparative de 125 villes réalisée par la firme The Boyd. Co. Inc., de Princeton au New Jersey, les coûts d’opérations annuels pour chacune des villes étaient comparés, basés sur une usine type de 175 employés et de 100 000 pieds carrés.

Les cinq régions présentant les coûts d’exploitation annuels les plus bas étaient en première place l’Arkansas, suivie du Manitoba, de l’Alberta, du Mississippi et de l’Alabama. Le Québec, pour sa part, se situait au douzième rang.

La popularité des sites canadiens s’expliquent, entres autres, par les avantages conférés par l’ALENA, par l’accès à un système public de santé et par le taux de change favorable. Ainsi, les entreprises américaines installées au Canada économisent sur les salaires (16 cents sur le dollar lorsque le taux de change est à 0,84 $), mais gagnent au change en revendant leurs produits sur le marché américain en dollars US.

Source : Modern Plastics, janvier 2005

Sophie Pépin, directrice développement des affaires, filière Plastiques et matériaux composites, courriel : [email protected]

Commentaires . Envoyer cette page . Ajouter à vos favoris  .  Imprimer cette page
Tous droits réservés, PÔLE Québec Chaudière-Appalaches